Nelson & Sandra

 

Nelson des Chasseurs de Phalènes - Obtention du Brevet CA

 

Le brevet CA est le passage obligé pour pouvoir participer aux épreuves de Chien de Travail IPO (RCI en France).

Actuellement, une vingtaine de races sont autorisées pour ces épreuves, ces races sont en fait des « Chiens d Utilité » ; la liste se trouve sur le site de la FCI (Fédération Cynologique Internationale) ou à la Saint Hubert Section 1C.

Dès janvier 2019, la liste s’ouvrira à nombre d’autres races.

 

 

 

.Les épreuves de Chien de travail IPO se composent de 3 disciplines (Pistage, Obéissance et Défense du conducteur) et de 3 niveaux (Classe 1, 2 et 3).

 

La plupart des chiens travaillant cette discipline sont des Bergers Allemands ou Malinois. Des chiens aptes à fournir de gros efforts, de longue durée et nerveusement très résistants.

 

Pour y accéder, le test CA est obligatoire. Il permet au juge d’évaluer non seulement les aptitudes au travail mais également le niveau de sociabilité du chien avant de l’autoriser à continuer dans ce sport.

Le test se compose de 2 parties : travail et sociabilité ; ce qui fait de ce test une très belle alternative au TCS mais plus complexe de par la précision demandée au chien et au conducteur.

C’est donc, après avoir eu 2 Bergers Allemands et avoir exercé ce sport avec eux, que je décide de prendre pour compagnon un Picard.

 

Je me souviens encore de toute la négativité que j’ai pu entendre quand j’expliquais que j’allais faire du IPO avec mon chien !!!!!

Le Picard n’est pas fait pour cela, il ne supporte pas la pression, ni les corrections !!!!

Mais qui parle de pression ?????

Je parle de sport, d’activité et de lien avec son chien !

 

J’ai donc eu le bonheur de rencontrer Christine et Laurent Hoffmann et …..Nelson ! en 10 minutes, j’étais sous le charme ! et peu après Nelson arrivait à la maison.

Je n’ai pas attendu et j’ai directement réintégré un club de dressage IPO .

Un an plus tard, nous avons réussi les épreuves et empochons le brevet d’accès à ce sport si complet et magnifique où l’on met en avant les 3 fondamentaux : le nez, la faculté d’apprendre et la défense.

Et maintenant faisons tomber les préjugés : le fait que Nelson travaille en défense n’en fait pas un chien dangereux ! Tout au contraire, il est équilibré et très agréable ; et, en regardant les photos, vous verrez un chien hyper bien dans sa tête et dans ses pattes !

Ce 18 novembre, il n’a pas démérité face aux autres. J’en suis hyper fière !

Nous nous remettons au travail dès aujourd’hui pour pouvoir passer l’étape suivante et obtenir la Classe 1 !

Nelson et Sandra.

 

D'autres articles et temoignages à venir

 

A venir.

A venir.

A venir.

A venir.