Le berger de picardie

Le berger picard, deux belles oreilles bien dressées, un long poil dur et rêche, variant du gris noir au fauve clair, une allure sportive...

 

Le Berger Picard a gardé de ses lointains ancêtres une exceptionnelle rusticité et séduit aujourd’hui un public de plus en plus important. Pourtant, trop longtemps ignoré des spécialistes qui ne voyaient en lui qu’un bâtard, ce chien a failli disparaître à plusieurs reprises. La cynophilie française aurait alors perdu un des ses représentants les plus intelligents.

 

 

Son histoire

 

Comme la majorité des bergers, le Picard descend de ces chiens celtes implantés dans notre pays vers le VIème siècle après Jésus-Christ. Sélectionné avant tout pour assurer la surveillance des troupeaux de moutons, il était à l’origine plus petit, plus trapu et recouvert d’un poil demi-long très imperméable. Il s’agissait en fait d’un chien parfaitement adapté à la Picardie, berceau de la race, et région où il pleut beaucoup.

 

Des textes, datant du 18ème siècle, font déjà état des multiples qualités de pisteur de ce chien très apprécié des pâtres qui choisissaient généralement des sujets à la robe claire afin de bien le différencier des loups. La première représentation d’un Berger Picard date du 19ème siècle et apparaît sur un tableau, encore visible à la Bergerie Nationale de Rambouillet. Le Berger de Picardie a mis de nombreuses années avant de s’imposer en tant que chien de race à part entière.

Il faudra même attendre 1922 pour que soit enfin élaboré un standard officiel de la race. Mais les cynophiles, et notamment les responsables du club français de chiens de bergers, refuseront de le prendre en considération. Entre les deux guerres, la race continue donc à végéter, juste défendue par quelques amateurs opiniâtres. Après la seconde guerre mondiale heureusement, la race renaît à partir des plus beaux éléments retrouvés en Picardie, est stabilisée et le standard est officiellement reconnu. Aujourd’hui le Picard fait l’objet d’un engouement incontestable.

En Belgique, le club de race « LE CLUB BELGE DU BERGER PICARD asbl » voit le jour le 19 octobre 1985 sous le n° 835 et compte actuellement près de 100 membres. Il organise chaque année des spéciales de race réunissant tous les amateurs passionnés du Berger de Picardie.

Le standard (FCI)

 

ASPECT GENERAL:

Le Berger Picard est un chien de taille moyenne. Il est solide, rustique, bien musclé et charpenté sans jamais être lourd. Il reste très élégant tant en statique qu'en mouvement. Son expression vive et éveillée est caractérisée par son aspect griffonné.

 

PROPORTIONS IMPORTANTES: Le Berger Picard est un chien médioligne. La longueur du corps de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse doit être légèrement supérieure à la hauteur au garrot (dans une proportion de 5 à 8%). Les femelles sont généralement un peu plus longues que les mâles. Le crâne et le museau sont de même longueur. La distance du coude au sol est égale à la moitié de la hauteur au garrot.

 

COMPORTEMENT/CARACTERE:

Le Berger Picard est un chien équilibré. Il n'est ni agressif, ni peureux, ni inquiet. Il doit être à la fois sage et hardi. Cela lui permet d'accomplir facilement son travail qui consiste à conduire et garder des troupeaux d'ovins. C'est aussi un très bon gardien de la maison et un excellent chien de famille où il aime vivre en étroite compagnie avec les enfants.

 

TETE:

Sans être massive, elle doit être proportionnée à la taille.Finement ciselée, elle ne doit pas donner l'impression d'être pointue. Vues de profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont parallèles. Le type est donné par l'aspect griffonné, c'est à dire des sourcils bien marqués (poil d'environ 4 cm qui ne doit pas voiler les yeux), ainsi

que barbiche et moustaches.

 

REGION CRANIENNE:

Vu de face, le front ne doit pas être plat mais légèrement voûté, avec

une dépression minime en son milieu.

Le stop est peu apparent; il se situe à égale distance de l'occiput et de

l'extrémité du museau.

 

REGION FACIALE:

Truffe (nez): Bien développée. Toujours noire, narines bien ouvertes

 

MUSEAU

Fort et pas trop long. Ne doit pas se terminer en pointe. Le

chanfrein est droit. Présence de légères moustaches et barbiche.

 

JOUES

Doivent présenter une certaine rondeur.

 

LEVRES

Sèches et bien jointives.

 

DENTS

Mâchoires puissantes. L'articulé est en ciseaux. La denture

doit être complète.

 

YEUX

Horizontaux, de grandeur moyenne, ovales, non proéminents,

de couleur sombre (la coloration peut être plus ou moins foncée en

fonction de celle de la robe, mais jamais plus claire que la teinte

noisette).

 

OREILLES

De grandeur moyenne, larges à la base, attachées haut,

toujours portées droites naturellement, les pointes légèrement

arrondies. Le port divergent est toléré, mais non recherché.

 

COU:

Fort et musclé, de bonne longueur, bien dégagé des épaules, permettant de porter la tête fièrement.

 

CORPS:

L'ossature est solide sans exagération et la musculature sèche.

 

DOS:

Droit.

 

REIN:

Solide.

 

CROUPE:

Légèrement inclinée se fond progressivement avec les

fesses.

 

POITRINE:

Atteint mais ne descend pas plus bas que le coude. Un

périmètre thoracique correct pris immédiatement derrière les coudes

est supérieur à la hauteur au garrot d’1/5ème environ. Les côtes sont

bien arquées à leur niveau supérieur puis s'aplatissent

progressivement jusqu'au sternum.

Ligne du dessous et ventre: Légèrement relevé,

 

OUEUE:

Entière. Au repos, elle doit atteindre la pointe du jarret et présenter une légère courbure à son extrémité. En action, le fouet peut être plus relevé sans jamais être porté au dessus du dos. Le poil sur la queue est de la même longueur que sur le corps.

 

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS:

Vue d’ensemble :

Bien d'aplomb vus de face et de profil.

 

Epaules:

Longues et obliques.

 

Coudes:

Bien au corps.

 

Avant-bras:

Droits et bien musclés.

 

Métacarpes:

Légèrement inclinés d'arrière en avant.

 

Pieds antérieurs:

Arrondis, courts et compacts.

 

MEMBRES POSTERIEURS:

Vue d’ensemble :

Bien parallèles vus de derrière et bien d'aplomb vus de profil.

 

Cuisse:

Longue et bien musclée.

 

Grasset (genou):

Articulation forte.

 

Jarret:

Moyennement coudé, ni trop ouvert ni trop fermé.

 

Métatarses:

Perpendiculaires au sol.

 

Pieds postérieurs:

Arrondis, courts et compacts. Ni ergots, ni doigts

supplémentaires. Coussinets fermes. Ongles de couleur sombres.

 

ALLURES:

Souples et dégagées. Donnent à la fois une impression

d'élégance et de facilité. Extension moyenne des antérieurs, les

membres restant bien parallèles.

 

ROBE

Qualité du poil:

Dur, demi-long. Il doit crisser sous les doigts. Longueur de 5 à 6 cm sur tout le corps y compris la queue. Sous poil

fin et serré.

 

Couleur du poil:

Fauve, fauve charbonné, fauve bringé, gris restant en général foncé-Pas de grande tache blanche (une légère tache

blanche est tolérée à la poitrine et à l'extrémité des pieds).

 

TAILLE ET POIDS:

Au garrot:

Mâles 60 à 65 cm

Femelles 55 à 60 cm

(tolérance 1 cm en plus ou en moins)

 

DEFAUTS:

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

 

DEFAUTS GRAVES:

  • Absence de 2 dents autres que les PM 4 de la mâchoire

inférieure (les PM I ne sont pas prises en considération)

  • Articulé inversé sans perte de contact des incisives.
  • Yeux très clairs.
  • Queue enroulée sur le dos ou exagérément courte.
  • Poil ayant tendance à friser. Poil trop plat, de moins de 4 cm ou plus de 7 cm. Poil mou ou laineux.
  • Défauts d'aplomb importants : en particulier arrière main défectueux, panardise excessive, jarret de vache.

 

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION:

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre

physique ou comportemental sera disqualifié.

  • Manque de type
  • Prognathisme supérieur ou inferieur avec perte de contact des incisives.
  • Absence de 2 PM 4 ou plus de 2 dents autres que PM 4 (les PM I ne sont pas prises en compte).
  • Yeux vairons ou trop clairs tirant sur le jaune.
  • Oreilles non portées droites naturellement.
  • Queue: rudimentaire ou absente.
  • Couleur: robe noire, blanche, arlequin, pie ; blanc trop étendu au poitrail, pieds entièrement blancs, blanc dans la robe ailleurs qu'aux endroits indiqués ci-dessus.
  • Taille sortant des limites du standard (y compris la tolérance). Les tailles de 67 pour les mâles et de 62 pour les femelles ne peuvent être tolérées que pour les sujets de grande qualité.

 

N.B.:

• Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

• Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.